Addictions et compulsions

Chaque jour que l’on s’éloigne d’une consommation abusive, est un jour de gagné !

Alors , faire les choses par étapes… voir jour après jour, les fameuses « vingt-quatre heures ».

A chaque jour suffit sa …. »joie » .  

Mais tout d’abord, arrêter d’anesthésier ses émotions. Recherchez et identifiez ce sentiment de culpabilité ou d’incompréhension  ancré profondément.   

Grâce à ce travail sous hypnose, comme un prisonnier qui coupe ses liens un peu plus chaque jour…la corde s’affaiblie se désintègre jusqu’à rompre !

Quand Je dis rompre, c’est en fait l’addiction qui s’éloigne jusqu’à disparaitre comme neutralisée par le flot de petites nouvelles actions bien concrètes et bénéfiques que vous mettez en place chaque jour dans cette vie qui re-commence !

Images de Jacques Faujour PHOTOGRAPHE ©  Protégées par l’ADAGP

Retour en haut