Les présupposés de la PNL

Neuf façon d’aborder la Programmation Neuro-Linguistique. Les présupposés de la PNL.

La pensée repose sur une croyance.
1) La carte n’est pas le territoire qu’elle représente.
La représentation du monde est due à mon histoire, unique pour chacun.
2) On ne peut pas ne pas communiquer.
3) Le sens de la communication est dans la réponse qu’elle génère.
Le sens du message est dans la réponse qu’elle génère.
4) Les ressources à la mise en œuvre d’un changement sont présentes dans chacun.
On transforme ses ressources en capacités grâce aux expériences.
5) Il n’y a pas d’échec, que du feedback d’apprentissage et des résultats.
6) Il existe une intention positive dans chaque comportement, et un contexte dans lequel il est valable.
7) Nous avons des comportements, nous ne sommes pas nos comportements.
Nous utilisons des stratégies et nous ne sommes pas les stratégies.
8) Chacun fait le choix le mieux adapté avec ce qui est disponible.
Cela lui permet aussi d’en tirer un apprentissage plutôt que de la culpabilité.
9) Le corps et l’esprit font partie du même système cybernétique.
Chaque fois que vous bafouez un de ces présupposés, vous vous posez une limite qui n’existe que dans votre esprit.

Publié dans développement personnel., La PNL Tagués avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*